Accueil

Colloque international - Faire Œuvre : transparence et opacité

Ce colloque s'intéresse à tous les champs de création, pure ou appliquée.

Il interroge l'œuvre dans sa fabrication et ses composantes pour s'attarder en particulier sur des
éléments opératoires qui relèvent aussi bien des matériaux traditionnels que des nouvelles technologies:
couches, écrans, strates, segments, séquences, fragments, interfaces et hyperliens, par exemple. Ces
éléments opératoires favorisent le jeu des permutations, des substitutions, des superpositions, des
connexions, des interactions ou de toute manipulation génératrice de sens nouveau. Il s'agit donc de
savoir comment un créateur peut faire oeuvre en combinant différemment ces éléments. Cela se
traduirait par la mise en place de contiguïtés inédites qui favorisent l'alternance du connu et de
l'inconnu, de la maîtrise et de l'expérimentation, du prévu et de l'imprévu. Ainsi faire œuvre consisterait
à jouer tout à tour de la transparence et de l'opacité.

Thèmes

Les séances sont axées sur plusieurs champs de création : musique et son, peinture, photographie, danse, architecture, arts appliqués (verre, tissage), design, sculpture, dessin, nouvelles technologies, théâtre, cinéma, parole, vidéo, poésie et réception. Elles toucheront des thèmes comme : le processus créateur, la représentation, l'image, le corps, la performance, l'interactivité, la question du numérique, l'écriture, l'apparition, le mouvement, le travail en couches, l'information, les environnements immersifs, etc.
Le colloque vise ainsi à dresser un tableau éloquent de la création contemporaine.

Lieu

Le Colloque Faire Œuvre : transparence et opacité se tiendra à l’École des arts visuels de l’Université Laval, hôte officiel de l’évènement.

L’École des arts visuels est implantée hors campus, au centre-ville de Québec. Située au cœur des lieux de théâtre, d’art visuel et de musique et à proximité de quelque 150 ateliers et 1 200 artistes professionnels ou en émergence, elle constitue un acteur clé de la vitalité et de la richesse culturelle de Québec.

L’École des arts visuels accueille annuellement quelque 800 étudiants dans l’un ou l’autre de ses programmes de premier et deuxième cycles en design graphique, en arts plastiques et en enseignement des arts plastiques.

Ville de Québec, vue du Château Frontenac
Ville de Québec Quartier St-Roch
Centre ville
Édifice de la Fabrique Édifice de la Fabrique
     
Campus universitaire